Profil
ENTREVUE AVEC RICHARD BOULÉ
Entrepreneur dans l’âme, le quotidien de Richard Boulé s’alimente de nouveaux défis. Son plus récent et non le moindre est de fonder ISAMAX, une toute nouvelle agence immobilière. Richard souhaite nous partager ses motivations et son parcours. Faisons connaissance avec le propriétaire d’ISAMAX, une bannière qui déjà, rime avec succès.
Richard, parlez-nous de votre parcours professionnel.
J’ai une formation en finance, un monde dans lequel j’ai évolué pendant plus de 18 ans. J’ai été directeur de la trésorerie pour une multinationale jusqu’en 1994, pour ensuite fonder ma propre compagnie dans l’industrie du mobilier de bureau, plus précisément un concessionnaire Knoll. Ma compagnie a connu un franc succès. En 2002, j’ai vendu l’entreprise de distribution à mon principal manufacturier. Un congé sabbatique m’a permis de réfléchir à de nouveaux défis. Ayant fait, depuis l’âge de 24 ans, des investissements dans le domaine de l’immobilier, il allait de soi que ce secteur représentait pour moi un attrait. C’est avec passion que j’ai décidé de m’investir dans ce domaine. Je suis donc allé travailler pendant 8 ans pour une bannière de renom.
Alors que vous connaissiez déjà le succès, vous décidez de démarrer votre propre agence. Parlez-nous de votre motivation.
C’est loin d’être un coup de tête, cette idée, je la mijotais depuis longtemps. Je désirais développer ma propre entreprise, ce qui m’a incité à passer mon permis de courtier agréé en 2007 avec la ferme intention d’ouvrir mon agence. Et voilà! Mission accomplie ou encore… objectif atteint!
Qu’est-ce qui vous satisfait le plus dans votre profession?
En fait, je réalise que j’aime servir les gens. Ou plutôt, j’aime bien servir les gens dans leur recherche de propriété ou encore la vente de la leur. Mon travail est loin de se limiter à vendre ou à trouver une propriété pour des clients. Il faut tenir compte à la fois des besoins et du budget. Je veux dénicher le bon «produit», qui va rendre mes clients heureux.
Il arrive que des gens se fassent préqualifier pour un montant x mais est-ce nécessaire d’y mettre tout son budget? C’est dans ce genre de situation que mon rôle devient un rôle de conseiller et où l’idée de bien servir les gens prend tout son sens. Je souhaite bâtir une relation professionnelle de confiance et à long terme.
Qu’est-ce que votre formation en finance vous apporte au quotidien?
Ma formation en finance me permet de travailler avec des investisseurs qui souhaitent faire des placements, que ce soit pour le commercial ou encore les immeubles à revenus. C’est un milieu dans lequel je suis très à l’aise et qui m’intéresse beaucoup. Toutes ces années d’expérience me sont grandement utiles, et mes clients en bénéficient tout autant
Quels conseils donneriez-vous à de nouveaux acheteurs?
Des conseils en immobilier, il y en a plusieurs, mais l’écoute des besoins des clients est primordiale. Voici une recommandation parmi d’autres : à un jeune couple prêt à investir dans un bien immobilier, je recommande fortement l’achat d’une propriété à revenus et en être le propriétaire occupant. Sur le coup, cela peut sembler moins intéressant que l’unifamiliale, mais l’investissement que l’on fait dans un duplex ou un triplex nous permet d’avoir un levier financier plus qu’intéressant. Après quelques années, on peut refinancer et ce capital sert à un réinvestissement dans une maison unifamiliale, par exemple.